Société des amis de la Bibliothèque d’art et d’archéologie

_

Extrait d’un recueil de catalogues de vente des années 1780 abondamment illustrés et annotés, don de la SABAA à la bibliothèque en 2016

La Société des amis de la Bibliothèque d’art et d’archéologie (SABAA) a été fondée en 1925 par Jacques Doucet pour soutenir la bibliothèque qu'il avait donnée, peu de temps auparavant, à l’Université de Paris.

 

Reconnue d’utilité publique en 1927, la SABAA a joué un rôle d’une sorte de club de spécialistes et d’amateurs d’art, dont l'appui fut déterminant pour le développement de l'établissement.

 

Actuellement présidée par Frédéric du Laurens, diplomate et ancien directeur des Archives du Quai d'Orsay , la SABAA poursuit son activité au sein de la bibliothèque de l’INHA depuis le rattachement de la Bibliothèque d’art et d’archéologie à l’INHA en 2003. Chaque année elle aide la bibliothèque en finançant des achats, des restaurations, des numérisations…

 

Adhésion

 

Vous pouvez participer à cette action en adhérant à la SABAA.

 

La cotisation annuelle est de 50 € minimum payable par chèque ou virement à l’ordre de la SABAA (IBAN FR 76 3000 4008 2800 0024 8383 876). Cette somme étant déductible à 66%, la cotisation minimale nette d’impôt s’élève à 17 €.

 

L’adhésion à la SABAA donne accès gratuitement, pendant un an :

  • à toutes les collections de la bibliothèque
  • au prêt des documents empruntables
  • aux places réservées à la SABAA en salle de lecture
  • aux invitations aux expositions et conférences organisées par l’INHA
  • aux activités organisées par la SABAA.

 

Pour vous inscrire, envoyez en même temps que votre paiement le formulaire ci-joint, dûment complété à :

SABAA, Bibliothèque de l’INHA

2, rue Vivienne, 75002 Paris

 

Pour plus d'informations, écrivez à sabaa.jacquesdoucet@gmail.com.

 

 

Quelques actions

 

2019

 

  • Restauration de 46 vues d’optique (avec le soutien de Léonard Gianadda, membre bienfaiteur de la SABAA)

Acquises en 2019, les 46 vues d’optique représentent entre autres la Russie, pays encore peu présent dans la collection d’environ 600 vues d’optique des XVIIIe et XIXe siècles conservées à la bibliothèque. Très empoussiérées, présentant pour quelques-unes des déchirures, des taches ou des montages inadéquats, ces vues ont retrouvé grâce à la restauration la fraîcheur de leurs coloris (nombre d’entre elles ont en effet été mises en couleurs à la gouache, différentes mises en couleurs sont conservées pour une même vue).

 

[D'après Mikhail Ivanovich Makhaev], Vue du jardin de plaisance de l'Axarienne, eau-forte coloriée, vue d'optique éditée par Basset le Jeune, seconde moitié du XVIIIe siècle, bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art. Cliché Johanna Daniel.

 

  • Acquisition de Some French Moderns Says McBride de Marcel Duchamp

Conçu à New York en 1922 par Marcel Duchamp, Some French Moderns Says McBride présente une série d’articles rédigés par le critique d’art américain Henry McBride pour le New York Sun et le New York Herald sur les artistes français « modernes » exposés aux États-Unis à partir de l’Armory Show en 1913 (Cézanne, Matisse, Rodin, Gauguin, Van Gogh, Redon, Picasso, Picabia, etc.).

Les textes font l’objet de jeux typographiques. Imprimés sur papier fort, ils alternent avec des photographies, tandis que le titre de l’œuvre est formé par des lettres sur onglet avec étiquettes plastifiées et colorées, évoquant les répertoires diffusés dans les administrations et les entreprises.

Les artistes mentionnés par les articles ou dont les œuvres sont reproduites par les photographies (Matisse, Picabia, Brancusi, etc.) sont présents dans les collections constituées par Jacques Doucet, qui acquiert plusieurs des œuvres de Marcel Duchamp après le retour de ce dernier à Paris en 1923. Très intenses lors de la conception de la Rotative demi-sphère en 1924-1925, entièrement financée par Doucet, les échanges entre Jacques Doucet et Marcel Duchamp perdurent jusqu’au décès du grand mécène en 1929.

La bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art conserve également un exemplaire de la Boîte verte (1934), ainsi que des correspondances entre Marcel Duchamp et son galeriste new-yorkais Julien Levy.

 

[Marcel Duchamp], Some French Moderns Says McBride, New York, Société Anonyme Inc., 1922. Inv. PATR-2019-105. Cliché INHA.

 

  • Acquisition d’une lettre d’Antoine Bourdelle à Louis Vauxcelles

Dans cette lettre du 15 septembre 1909, Antoine Bourdelle présente les œuvres qu'il exposera au Salon d'automne : deux grandes figures, l’une de Gustave Courbet et l’autre de Jean-Baptiste Carpeaux au travail, ainsi qu’un buste du même Carpeaux à propos duquel le sculpteur précise : « cela appartient à Jacques Doucet ». Faisant partie d’un ensemble de bustes commandés par Jacques Doucet pour la Bibliothèque d’art et d’archéologie, l’œuvre est maintenant visible dans la salle Labrouste.

 

2018

 

  • Participation à l’acquisition des papiers autour d’Antoine-Louis Barye

Cet ensemble de documents, comprenant en particulier 255 lettres de nombreux correspondants, permet de suivre le sculpteur et son œuvre du XIXe au XXe siècle. Rassemblés du vivant de Barye et après sa mort, notamment par André Schoeller, ces papiers viennent compléter les collections de la bibliothèque pour former un ensemble majeur sur cet artiste et sa diffusion.

 

Ensemble de documents autour du sculpteur Antoine-Louis Barye. Paris, Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, Archives 166. © INHA, photo Michael Quemener

Ensemble de documents autour du sculpteur Antoine-Louis Barye. Paris, Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, Archives 166. © INHA, photo Michael Quemener

 

  • Acquisition d’un ensemble de lettres de Paul Signac à Frédéric Luce (avec le soutien de Léonard Gianadda, membre bienfaiteur de la SABAA)

Au fil de ces 19 lettres et 3 pièces autographes, Paul Signac conseille Frédéric Luce qui s'apprête à devenir peintre comme son père, Maximilien Luce. L’aîné donne au plus jeune de ses nouvelles durant la première guerre mondiale, évoque ses amis et relations, s'exprime sur les choix politiques d'après-guerre et lui sert de guide entre 1912 et 1919.

 

Lettres de Paul Signac à Frédéric Luce, entre 1912 et 1919. Paris, Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, Autographes 213, 11. © INHA, photo Michael Quemener

Lettres de Paul Signac à Frédéric Luce, entre 1912 et 1919. Paris, Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, Autographes 213, 11. © INHA, photo Michael Quemener

 

2017

 

  • Restauration de 11 dessins d’architecture

Les dessins les plus anciens de la collection (XVI-XIXe siècles) ont fait l’objet d’un démontage, d’un nettoyage et d’une restauration par une restauratrice spécialisée.

 

Anonyme, Feuille d'un manuscrit portant trois dessins d'un palais italien non identifié, XVIIe siècle. Paris, Bibliothèque de l'INHA, OA 750. Cliché INHA

Anonyme, Feuille d'un manuscrit portant trois dessins d'un palais italien non identifié, XVIIe siècle. Paris, Bibliothèque de l'INHA, OA 750. Cliché INHA

 

2016

 

  • Acquisition d'un recueil de catalogues de ventes illustrés par Germain de Saint-Aubin

Cet exceptionnel recueil regroupe sous une même reliure  les catalogues, abondamment  annotés et illustrés, de trois importantes  ventes des années 1780. Il vient rejoindre la très riche collection de catalogues de vente de la bibliothèque.

 

Catalogues de vente des années 1780-1783 annotés et illustrés par Germain de Saint-Aubin. Clichés ©Christie’s Paris / Anna Buklovskaoici

Catalogues de vente des années 1780-1783 annotés et illustrés par Germain de Saint-Aubin. Clichés ©Christie’s Paris / Anna Buklovskaoici

 

2015

 

  • Numérisation des albums Parker

La numérisation des albums photographiques constitués entre 1865 et 1877 par John Henry Parker met à la disposition des archéologues et des historiens 4715 épreuves photographiques témoignant de l’histoire des vestiges de la Rome antique et des conditions de leur conservation.

 

J. H. Parker, Mus. Capitol. - Flora, photographie, vers 1864-1877. Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, 4 PHOT 2, f. 9. Cliché INHA

J. H. Parker, Mus. Capitol. - Flora, photographie, vers 1864-1877. Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, 4 PHOT 2, f. 9. Cliché INHA

 

2014

 

  • Restauration d'une gravure sur soie du XVIIIe siècle

Une gravure en couleurs imprimée sur soie de Jean-Baptiste André Gautier-Dagoty, Rencontre d’Henri IV avec deux dames de la Cour, a été restaurée et remontée sur pongé de soie par une restauratrice spécialisée.

 

J.-B. A. Gautier-Dagoty, Rencontre d’Henri IV avec deux dames de la Cour, estampe impr. sur soie, vers 1782. Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, EA GAUTIER DAGOTY, Jean-Baptiste André 9. Cliché INHA, dist. RMN-Grand-Palais/Martine Beck-Coppola

J.-B. A. Gautier-Dagoty, Rencontre d’Henri IV avec deux dames de la Cour, estampe impr. sur soie, vers 1782. Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, EA GAUTIER DAGOTY, Jean-Baptiste André 9. Cliché INHA, dist. RMN-Grand-Palais/Martine Beck-Coppola

 

  • Acquisition d'une aquarelle sur calque de Maurice Denis

Dessin préparatoire à la mise en couleur d’une lithographie, Nativité, déjà conservée dans les collections de la bibliothèque.

 

M. Denis, Nativité, dessin sur calque, 1907. BiBibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, EM DENIS 59. Cliché INHA, dist. RMN-Grand-Palais/Martine Beck-Coppola

M. Denis, Nativité, dessin sur calque, 1907. BiBibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, EM DENIS 59. Cliché INHA, dist. RMN-Grand-Palais/Martine Beck-Coppola

 

2013

 

  • Acquisition  du catalogue de l’exposition de la Sécession à Vienne

Publié en 1902, le catalogue de la quatorzième exposition de la Sécession viennoise est fondamental dans l’histoire de ce mouvement artistique, peu représenté jusqu’ici dans les collections publiques françaises. C’est aussi un témoignage sur l’histoire de la technique de la gravure sur bois au XXe siècle.

 

XIV Kunst Ausstellung der Vereinigung Bildender Künstler Österreichs Secession, 1902. Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, 12 Res 1581. Cliché INHA, dist. RMN-Grand-Palais/Martine  Beck-Coppola

XIV Kunst Ausstellung der Vereinigung Bildender Künstler Österreichs Secession, 1902. Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, 12 Res 1581. Cliché INHA, dist. RMN-Grand-Palais/Martine  Beck-Coppola