La bibliothèque de l'INHA

_

La bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) est une bibliothèque de recherche spécialisée en art et archéologie. Ses collections proviennent de la Bibliothèque d'art et d'archéologie, fondée vers 1910 par Jacques Doucet puis donnée à l'Université de Paris, et celles de la Bibliothèque centrale des musées nationaux, créée au palais du Louvre en 1791.

 

Avec ces deux collections réunies, la bibliothèque de l’INHA possède un fonds de près d’1,7 million de documents, comprenant à la fois des fonds classiques d’imprimés et périodiques, ainsi que des collections patrimoniales. Elle poursuit une politique d'acquisition active ; une bibliothèque numérique, des bases de données et des périodiques en ligne complètent cette offre. Au titre de sa bibliothèque conservant des fonds d'excellence pour la recherche dans les domaines de l'histoire de l'art du patrimoine et de l'archéologie, l'INHA est associé aux actions du groupement d'intérêt scientifique (GIS) CollEx-Persée.

 

Salle Labrouste, mai 2017. Cliché Émilie Groleau
Salle Labrouste, mai 2017. Cliché Émilie Groleau

 

La bibliothèque est située au cœur de Paris, sur le site Richelieu (Paris 2e), et se déploie dans la salle Labrouste et les magasins attenants. Cette salle historique, créée par l'architecte Henri Labrouste en 1860, a été entièrement rénovée pour retrouver l’élégance, la clarté et l’atmosphère de confort studieux pensées par son architecte.

 

La bibliothèque de l’INHA y propose 150 000 volumes en libre accès, dans la salle de lecture et une partie du magasin central, auquel les lecteurs ont désormais accès. Le reste du fonds est consultable sur demande, via le catalogue informatisé. Les collections patrimoniales – fonds d'archives, documents autographes, estampes, photographies, livres précieux – sont accessibles quotidiennement, dans un espace dédié de la salle de lecture appelé espace Jacques Doucet. Dans la salle de lecture et le magasin central, plus de 300 places sont à disposition des lecteurs ; deux salles de travail en groupe (10 personnes) sont également proposées pour les travaux de recherche communs.

 

 

_