Prêt aux expositions

_

 

La bibliothèque de l’Institut national d'histoire de l'art (INHA) ne prête que les œuvres dont elle détient des exemplaires rares voire uniques. Pour les autres demandes, les emprunteurs sont priés de s’adresser aux établissements conservant d’autres exemplaires ou tirages.


Examen des demandes de prêt

Les demandes de prêt sont à adresser au directeur général de l’Institut national d'histoire de l'art, avec copie à la directrice de la bibliothèque, au minimum un an avant la date de l’exposition. Elles doivent comporter une présentation du projet et expliquer l’intérêt des documents demandés pour l’exposition. Un rapport joint à la demande (facility report) détaillera les conditions de présentation des œuvres dans le lieu d'exposition (sécurité, conditions climatiques, éclairage, etc.).

 

Toutes les demandes de prêt sont soumises à la décision du comité des prêts, qui se réunit quatre fois par an (janvier, avril, juin, octobre).

 

Les demandes sont analysées en fonction des points suivants :

 

  • Validité scientifique du projet

L’INHA se réserve le droit de juger de la validité scientifique du projet et de son adéquation avec sa politique de prêt.

Il privilégie les expositions donnant lieu à une publication scientifique.

  • État et nature de l’objet demandé

Seules les œuvres en bon état sont prêtées. Si une restauration est nécessaire, elle est effectuée aux frais de l’emprunteur, sous le contrôle du responsable du service du patrimoine.

  • Conditions d’exposition

Les préconisations sont celles du Service des musées de France. Les conditions d’exposition sont examinées en tenant compte des points suivants :

  • Lieu de l’exposition (conditions de sécurité, conditions climatiques, éclairage)
  • Durée de l’exposition : pour les œuvres graphiques, elle ne peut excéder 3 mois.

 

Exigences matérielles

 

  • Présentation des œuvres

Les estampes, dessins, photographies de l’INHA sont obligatoirement encadrés. L’encadrement des œuvres est effectué dans les locaux de l’INHA par un encadreur choisi par celui-ci et aux frais de l’emprunteur.

Les documents reliés doivent être exposés sur des supports adaptés à leur format et à leur capacité d’ouverture.

Cette présentation spécifique des objets ne peut pas être modifiée pendant la période de l’exposition (sauf en cas d’accord écrit des responsables correspondants de l’INHA). Tout frais en découlant est à la charge de l’emprunteur.

  • Contrat d’assurance souscrit clou à clou

Les œuvres ne peuvent être remises au transporteur qu’après réception du certificat d’assurance souscrite auprès d’une société de courtage en assurance française agréée par l’INHA.

  • Emballage, transport, convoiement

Les conditions de transport sont définies par le responsable en charge de la collection en fonction de la nature et de la fragilité des œuvres. Tous les frais afférents (emballage, convoiement, etc.) sont à la charge de l’emprunteur, qui est tenu de faire appel à une entreprise spécialisée dans le transport des œuvres d’art.

_